TEST - Matchpoint Tennis Championships – Try aGame (2022)

TEST - Matchpoint Tennis Championships – Try aGame (1)

Par TAG_TobyOne le

Matchpoint Tennis Championships marque l’arrivée d’une nouvelle simulation de tennis, la première en 2022.

TEST - Matchpoint Tennis Championships – Try aGame (2)

Si vous êtes à la recherche de vidéos de gameplay, on ne peut que vous conseiller de vous rendre sur la chaîne YouTube de Try aGame, en cliquant vers ce lien.

Développeur : Torus Games
Éditeur : Kalypso
Support : PlayStation 5, PC, PS4, Xbox Series X/S et XBO + XboxGamePass

Version pour le test : PlayStation 5 et Xbox Series X
Genre : Simulation de Sport / Tennis
Date de sortie : 07 juillet 2022

Matchpoint Tennis Championships s’est pointé en plein Wimbledon pour nous soutirer plusieurs heures de notre temps. La concurrence n’existe pas réellement tant le genre réunit davantage un public de niche et jamais les développeurs n’ont pensé (ni eu les moyens) de s’investir sur le long terme sur une licence. Ce n’est ni Tennis World Tour 2 ni AO Tennis 2 (pourtant le meilleur jeu jusqu’ici) ni Mario Tennis Aces qui est exclusif à la Nintendo Switch qui ont réussi à exploiter entièrement la discipline. Il existe donc une véritable place à prendre pour le titre distribué par Kalypso Media Group.

Pourtant malgré de bonnes mécaniques, d’agréables sensations de jeu et de fraîches idées, le titre de Kalypso montre des limites qui pourraient lui priver de cette chance de s’installer durablement dans vos consoles de jeu et PC.

Le déplacement clé mais le challenge absent

On le sait, l’une des particularités du tennis, c’est la nécessité de se déplacer et de préparer dans le même temps son coup de raquette. C’est déjà complexe d’optimiser les deux pour les athlètes de haut niveau et cela reste difficile de le réaliser dans les jeux vidéo. Quand on ne sait pas se déplacer ou que l’on force à se replacer, le score déroule mais pour l’adversaire.

Or il y a une chose que Matchpoint Tennis Championships fait très bien, c’est faciliter le mouvement des athlètes sur le court. Ce n’est presque plus une préoccupation pour le joueur manette en main puisque celui ou celle que l’on contrôle se déplace souvent automatiquement vers la balle. D’une part cela met une pression en moins, de l’autre cela accentue la sensation d’avoir du contrôle sur le point en cours puisque l’on peut gagner des centièmes de secondes à prévoir la trajectoire que l’on va donner à la balle.

Le seul petit aspect négatif, c’est que les points à contre-pied seront rares et qu’il arrive que le joueur ne bouge pas toujours comme on le voudrait. On souhaiterait parfois se mettre en position pour faire un coup droit mais trop tard il s’est mis en position revers lorsque vous commenciez à charger votre frappe. Mais ce n’est vraiment pas un problème en soi. Ce qui l’est davantage, c’est que l’on devine instinctivement lorsque l’adversaire frappe une balle qui se dirige dans le filet puisque votre joueur ne fera pas un seul pas en avant… Moins cool, il abandonne presque systématiquement le point quand la balle touche le bord du filet et rentre dans votre camp. J’ai dû réussir qu’une fois sur dix à renvoyer une balle atterrissant au pied du filet dans notre zone. Encore une fois, ce ne sont que des détails, un ou deux points par match.

Les développeurs se sont montrés ingénieux pour insérer un système de force et de faiblesse que l’on détecte en plein match. En enchaînant les échanges, on apprend ainsi qu’un adversaire supporte peu la pression, n’aime pas quand l’échange dure ou au contraire assure sur les balles de matchs ou est doué à la volée. Cela donne des idées stratégiques intéressantes que l’on aime développer.

Malheureusement la première session de jeu sera la plus agréable et l’intérêt de Matchpoint Tennis Championships se réduit au gré des sessions qu’on enchaîne. Que l’on commence en amateur, que l’on poursuive en semi-pro ou que l’on termine par passer en difficulté Professionnel, on ne retrouve pas de challenge. De mon côté, alors que mon avatar possède des statistiques ridiculement basses, je suis parvenu à enchaîner les victoires sans perdre un seul set, sans perdre 3 jeux au cours d’un même set. Lorsque l’on affronte des adversaires comme Alcaraz sur terre battue, comme Kyrgios sur gazon ou Tim Henman, il est logique de s’attendre à des duels serrés et à une certaine forme de tension. Or tous les matchs se présentaient comme des formalités. Difficile de rester captivé devant un jeu de tennis où l’on perd en moyenne 3 jeux par tournoi…

Pourtant, on ne peut pas dire que notre avatar que l’on créé nous-même puisse progresser à une vitesse fulgurante. On ne gagne étonnamment pas de points de compétences à l’issue des matchs ou des tournois. La seule option pour améliorer les caractéristiques de votre joueur est de réserver un créneau Formation durant votre Carrière. Cela demandera parfois de faire l’impasse sur un tournoi important.

D’ailleurs, il n’existe pas de gestion de fatigue, que ce soit en match ou vis à vis de l’enchaînement des tournois. Vous êtes donc parfaitement en mesure d’enchaîner les tournois sans crainte de blesser votre joueur. Au contraire, vous gagnez de l’équipement (raquette, chaussures) et un coach qui permettent de booster vos caractéristiques. On ne gagne donc pas de points de compétence mais des éléments qui peuvent booster vos attributs, une idée pas si inspirée. Il aurait bien plus agréable de personnaliser à sa guise le profil de votre joueur en développant librement ses points forts…

Et ce n’est pas le contenu ni les modes de jeu qui vont enrichir l’expérience de jeu.

Un contenu restreint ou confiné ?

Si le manque de challenge découragera certains à s’investir sur le long voire le moyen terme, ils ne seront pas retenus par le contenu proposé dans Matchpoint Tennis Championships. Dès le menu du jeu, on tombe sur un format classiques. Un onglet pour démarrer le mode Carrière, un autre pour lancer un match rapide en simple, pour lancer le tutoriel ou s’entraîner, voire pour entamer une formation. Cette dernière consiste en une demie douzaine de défis basiques et pas toujours passionnants. Par exemple, le défi d’enchaîner les aces en un temps chronométré de 3 minutes. L’exercice paraît complètement ennuyeux puisqu’il consiste juste à taper dans une zone lointaine au joueur adverse complètement mal positionné.

Bref, pour le second menu principal, celui des matchs en ligne, il ne paraît pas plus inspiré ni fourni. Un onglet pour lancer des matchs classés, un autre pour des matchs amicaux. Puis on nous offre simplement la possibilité d’apercevoir la liste des joueurs bloqués et celle des amis. On retient en étant positif que le jeu ne nous fait jamais trop patienter pour lancer une partie. Le fait qu’il soit crossplatform couplé à sa présence dans le Xbox Game Pass nous garantit de trouver un adversaire dans les 20 secondes. Tout de suite, lorsque l’on affronte des joueurs en ligne, le challenge devient plus corsé. Il y a du répondant en face et le niveau est assez élevé. Mais l’écart est phénoménal entre les joueurs du monde entier et ceux imaginés par l’équipe de développement.

On ne soulignera pas non plus une grande qualité en matière de la lisibilité des échanges, de la réalisation des ralentis (et globale) et des graphismes qui auraient pu situer Matchpoint Tennis Championships deux générations de consoles auparavant. Explications.

On regrette notamment l’absence de ralentis qui suivent la balle jaune car nous éprouvons de sérieux doutes quant à la compétence des juges de ligne. Il m’est arrivé de douter à de nombreuses reprises que la balle était vraiment bonne et au vu des replays (made in Xbox ou PS5 après capture vidéo), je n’avais pas tort. Et le doute est sérieusement permis tant les balles fusent et qu’il n’existe jamais de traces de la balle, sur terre battue pareil. Un meilleur système de ralenti aurait été le bienvenu, la possibilité de challenger aussi.

Remarquons une chose importante dans la façon de vivre ses matchs de tennis, il est possible de changer de caméra. Il faudra un petit temps d’adaptation pour s’y faire et cela a pour mérite de gonfler la difficulté du jeu car on voit moins clairement où l’on dirige la balle. L’immersion est forcément meilleure, les sensations changent, s’améliorent mais les problèmes de lisibilité persistent. Le filet nous empêche clairement d’apercevoir là où la balle atterrit. Et nous avons parfois eu du mal à lire si la balle est faute ou non. Mais on s’en fout… pas de challenge, ralenti peu évident ni pratique. Bref point suivant.

Si on souligne l’effort d’intégrer des équipements de marques bien connues des joueurs de tennis (Uniqlo et HEAD entre autres), cela reste bien insuffisant pour proposer une réelle immersion dans le monde du tennis. En plus de graphismes datés, les 16 stars ne trouveront pas tous leur public en l’absence de Nadal, Federer et Djokovic même si on connaît le coût bien onéreux de les intégrer. Le studio a misé sur la jeunesse et on ne peut qu’accepter ce pari. On note aussi les présences de Benoit Paire, Nishikori, Kyrgios, Alcaraz et Medvedev chez les hommes entre autres. On aurait aimé pouvoir télécharger les créations des joueurs du monde entier comme l’ont fait les gars derrière AO Tennis, cela aurait pu palier au manque de joueurs.

TEST - Matchpoint Tennis Championships – Try aGame (3)Matchpoint Tennis Championships ne tient pas ses belles promesses. S’il nous offre de bonnes sensations de jeu lors des premières sessions de jeu, on détecte rapidement des failles difficiles à combler. Une fois les mécaniques de jeu assimilées, il est difficile de s’épanouir tant le challenge n’existe que trop peu (numéro 1 mondial sans perdre un set en niveau Pro), du moins pour un habitué des jeux de tennis. Si on apprécie le système de détection des forces et des faiblesses au cours du match et des mécaniques de frappe réussies, on se lasse rapidement. Pire on aperçoit de plus en plus les limites de sa réalisation avec un système de ralenti à revoir, une lisibilité en match à optimiser, une progression des attributs à repenser et un contenu à enrichir. Le jeu a du potentiel mais des défaillances encore trop visibles.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu si vous aussi vous l’avez testé via les commentaires sous l’article. Vous pouvez également venir nous rendre une petite visite sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, Twitch, Youtube et notre compte curateur Steam.

Matchpoint Tennis Championships Test

Top Articles

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Tish Haag

Last Updated: 11/21/2022

Views: 5895

Rating: 4.7 / 5 (47 voted)

Reviews: 94% of readers found this page helpful

Author information

Name: Tish Haag

Birthday: 1999-11-18

Address: 30256 Tara Expressway, Kutchburgh, VT 92892-0078

Phone: +4215847628708

Job: Internal Consulting Engineer

Hobby: Roller skating, Roller skating, Kayaking, Flying, Graffiti, Ghost hunting, scrapbook

Introduction: My name is Tish Haag, I am a excited, delightful, curious, beautiful, agreeable, enchanting, fancy person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.