[Test] Matchpoint - Tennis Championships (2022)

25 Juil 2022SpangleCM0622

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (1)
Consultez directement le verdict

Le tennis est un des premier sport représenté de façon vidéoludique à travers le célèbre pong. Difficile d’imaginer qu’il soit si compliqué de satisfaire les joueurs, pourtant quelques jeux sortent du lot : Smash court Tennis, Great Court, Virtua Tennis et Top Spin semblent être les seuls à réellement séduire le public. Matchpoint arrivera t’il à se faire une place ?

Fiche technique :

  • Genre : Tennis, sport
  • Développeur: Torus Games
  • Editeur : Kalypso Media
  • Distributeur : Koch Media
  • Plateformes: PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Switch et PC
  • Testé sur : PS5, Xbox One X et PC
  • Prix: 49,99 €
  • Version : 1.000.100
  • Taille: 2,61 Go
  • Date de sortie: 7 juillet 2022
  • Disponibilité : Physique et Dématérialisé

Petit studio, contenu limité…

Nous sommes bien nombreux à espérer un successeur à Top Spin 4, les sorties les plus récentes que sont les AO Tennis et Tennis World Tour ayant bien du mal à nous convaincre, ce Matchpoint avait donc toutes les chances de trouver sa place. Sur PC des petits jeux indés tels que Tennis Elbow et Full Ace Simulator ont prouvé que même avec un petit budget, il est possible d’avoir une simulation solide et à même de séduire les tennisman virtuels.

Torus Games est un petit studio ayant majoritairement fait des jeux pour enfants, c’est leur premier jeu de tennis mais pas leur premier jeu de sport car ils ont œuvré sur NBA Jam sorti sur Game Boy et Game Boy Color.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (3)

Difficile en voyant ce menu d’imaginer au premier coup d'œil qu’on est sur un jeu de tennis.

On ne peut pas dire qu’on nous mette dans l’ambiance dès le début, le jeu démarre sans la moindre cinématique, juste les logos des développeurs et de l'éditeur ! Pas de superflu mais l’essentiel semble là quand on arrive sur le menu : un mode carrière, match rapide, entraînement, un tutoriel (qu’il vous faudra lancer de vous même, le jeu ne vous l’imposant pas) et un mode formation qui vous demandera de vous exercer sur des phases bien précises (Service/volée, Aces, coups croisés, etc) avec un système de scoring.

Le multi n’est pas oublié pour autant, il est possible de faire des matchs classés ou simplement de jouer pour le plaisir. Plutôt bienvenu, le jeu propose de jouer en crossplay avec n’importe quelle plateforme dès qu’on lance une partie.

Côté contenu on a droit à 16 joueurs issues des championnat ATP et WTA plus 2 joueurs de légendes pour ceux ayant opté pour la “legends edition” : Tim Henman et Tommy Haas. Point de Nadal, Federer mais le premier mondial actuel, Daniil Medvedev est là. Côté féminin, le casting est encore plus pauvre et je doute que le grand public les reconnaisse. En partie rapide, tous les joueurs et toutes les joueuses sont accessibles d’emblée, à vous de choisir le style de partie que vous souhaitez, 1, 3 ou 5 set gagnants ou un super tie break. Aucun choix de stade n’est proposé, seulement le type de surface : terre battue, gazon ou surface dure. Ce choix est assez incompréhensible étant donné que la carrière vous fait jouer dans différents lieux…

Les matchs en doubles sont quant à eux, totalement absents du jeu.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (4)

Un casting limité mais notre mascotte nationale est là, pas sûr qu’il soit reconnaissable… N’espérez pas le voir casser sa raquette, dommage !

Les paramètres ne vous noieront pas sous des tonnes de réglages mais ça vous permettra de jeter un oeil sur les commandes qui ne sont pas attribuables mais exactement les mêmes que dans la majorité des jeux de tennis : Croix pour les coups à plat, rond pour les lifts, carré pour les slice et triangle pour les lob. R2 + Carré pour un amorti et R1 pour monter au filet et privilégier la volée. Quelques réglages concernant le son, la difficulté (répartie sur 3 niveaux), la langue et la possibilité de masquer le pointeur de frappe.

Deux vues vous seront proposées : une en hauteur pour avoir une bonne vision du terrain et une vue 3ème personne plus immersive mais difficilement jouable.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (5)

Les commandes sont des plus classiques pour le genre.

Bon élève mais sans forcer

Avant de commencer à taper la balle, on va créer le futur champion... mais l’éditeur est vraiment trop limité. Après avoir choisis notre sexe, notre main dominante (droitier ou gaucher), il s’agira de choisir entre une petite poignée de visages prédéfinis, quelques coifures, la couleur de peau et des yeux et c’est tout pour la partie physique. Ni la taille, ni la corpulence, ni mouvements signatures, aucun choix non plus pour les animations du service ou du revers à une ou deux mains.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (6)

Une création de personnage très sommaire.

Une fois la création finie, on débute en plein match, sans la moindre explication sur le gameplay, dommage de ne pas proposer le tuto alors même qu’il est présent dans le jeu. On finit donc un tie break qui sera l’occasion de nous dévoiler un système de faiblesses et de points forts de nos adversaires avant d’arriver sur le calendrier qui nous mènera petit à petit en haut du classement. Classique mais bien amené, il faut faire des choix entre 2 championnats qui se déroulent en même temps ou une formation pour améliorer nos statistiques ou encore un évènement qui débloque raquettes, chaussures ou un nouveau coach qui augmenteront vos caractéristiques. Les chaussures et raquettes sont toutes fictives et ne bénéficient d'aucune licence, ce qui est surprenant vu que des marques comme Head, Wilson et bien d’autres apparaissent sur les abords des terrains.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (7)

Le tuto ne vous sera pas proposé. Pensez à y faire un tour.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (8)

Chaque coach vous apportera des bonus différents, leur humour aura bien du mal à vous faire oublier que finalement on ne ressent pas la différence une fois sur le terrain!

La structure de cette carrière est très classique mais les menus sont agréables et tout est parfaitement plausible, on n’en demande pas plus. Beaucoup d’autres jeux pèchent à vouloir trop en faire. J’ai vu deux points négatifs : il est impossible de paramétrer le nombre de jeux et de set pour cette carrière et surtout, à chaque compétition, il faudra repasser les qualifications même si on est premier mondial… Les championnats se déroulent tous de la même façon : une qualification en 1 set et ensuite en fonction de l’importance du championnat, des matchs en 3 ou 5 sets.

Balle de break contre le gameplay!

N’importe qui ayant joué au moins une fois dans sa vie au tennis sait à quel point le placement et le timing de frappe sont les deux premières qualités à acquérir. Quasiment tous les développeurs de jeux de tennis ont donc mis en place un gameplay (avec plus ou moins de succès) basé là- dessus. Matchpoint non !

Votre personnage se déplace presque tout seul, jamais vous n’aurez l’occasion de contourner la balle afin de frapper avec votre coup droit si c’est votre point fort par exemple. Encore pire, il est quasiment impossible de monter au filet sans utiliser le bouton de volée au risque que votre personnage s’arrête au milieu du terrain avant de reculer sans raison.

Ce système montre encore un problème : l’impossibilité de monter au filet tout en se replaçant au centre du terrain ! Une des premières choses que l’on apprend lorsqu’on parle de placement, c’est de revenir au centre entre chaque échange, de couvrir le maximum de terrain lorsqu’on monte. Appuyer sur R2 fera courir votre personnage tout droit sans avoir réellement le contrôle de sa course.

Ce genre d’assistance au placement existe dans la majorité des jeux du genre mais de façon bien plus discrète, et surtout désactivable dans les aides, ne cherchez pas dans les options, ce n’est pas possible. Même en fond de court, il arrive régulièrement que votre joueur se mette à faire de petits pas chassés au lieu de courir se remettre en place. Concernant la physique de la balle, il n'y a rien de réaliste, on assiste en permanence à des trajectoires irréelles. Le slice par exemple ne vous permettra pas d'ouvrir plus l'angle que le coup à plat.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (9)

Le système de forces et faiblesses des adversaires est une excellente idée, finalement sans intérêt car l’ia ne change pas son comportement pour autant.

Concernant les services, il suffit de laisser appuyer sur le bouton et de relâcher avant que le point deviennent rouge pour avoir un maximum de puissance et de précision. Même en loupant, il est quasiment impossible de faire des fautes si l’on ne cherche pas à viser les lignes. Pour les frappes lors des échanges, on laisse appuyer et le personnage frappe tout seul. Plus l'appui est long, plus la force et la précision de la frappe seront importantes. Un pointeur apparaît et le stick nous permet de placer la balle. C’est très simple, bien trop pour un jeu qui axe sa communication sur un gameplay simulation. Même une frappe en bout de course avec un joueur déséquilibré partira comme un boulet de canon quelque soit les compétences de votre joueur et avec une précision à faire pâlir n’importe quel professionnel !

Les premiers échanges sont rapides, vraiment trop rapides, dès le début de notre carrière avec des statistiques au minimum, on frappe plus fort que Nadal ! Aucune gestion de la fatigue, de l’endurance ne viendra réduire le rythme des matchs ou encore réduire votre précision de frappe. On court de gauche à droite, l’IA passe son temps à envoyer des prunes sans la moindre réflexion et … à cumuler les fautes directes. Les matchs se ressemblent tous, la difficulté ne semble pas évoluer et le système de forces et faiblesses ne modifie pas la stratégie de nos adversaires. Par exemple, je suis devenu n°1 sans même avoir eu le temps de participer à un tournoi majeur et en ayant quasiment pas fait évoluer mon joueur. Le seul moyen pour le faire évoluer sera de faire des formations qui donnent lieu à un seul exercice : renvoyer la balle d’un entraîneur avec le bon bouton… On passe donc 2 min dans un QTE !

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (10)

Avec des entraînements aussi répétitifs, pas étonnant qu’on n’ai pas envie d’y aller!

Les trois types de surfaces ne viendront pas non plus varier les sensations : elles n'influencent pas du tout le gameplay. Le jeu ne sera pas plus lent sur terre battue. Il en résulte un gameplay aussi facile à prendre en main que frustrant car il laisse l’impression désagréable de ne pas réellement décider de ce qu’il se passe sur le terrain.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (11)

Premier Mondial avec un personnage qui a refusé de s'entraîner. La manque de challenge empêche réellement de s’amuser en carrière.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (12)

Au même titre que le choix de surface, jouer avec une femme n’impactera pas le gameplay !

Balle de match

Techniquement c’est très faible, AO tennis 2 sorti en janvier 2020 lui est largement supérieur et pourtant il été jugé faible techniquement par beaucoup. Même Top Spin 4 sortie en 2011 fait mieux sur beaucoup de plans. Certains joueurs officiels sont à peine reconnaissables. Sur PS5 les phases de jeu sont parfaitement fluide mais les minis transitions entre chaque points souffrent de ralentissement et de tearing... l’occasion d’observer des visages qui se ressemblent beaucoup mais sont surtout très moches.

Si les animations ne sont pas forcément loupées, le jeu a du mal à sortir la bonne, au bon moment : un coup à plat se transforme parfois en slice, les volée ne veulent pas se faire et le personnage glisse alors brusquement en arrière sur le sol pour faire une frappe normale. Certains mouvements sortent sans transition. Souvent lors des lob, les joueurs continuent de courir contre le mur du fond ! Pleins d’exemples qui montrent que techniquement il y’a trop de problèmes. Niveau immersion, il n’y a aucune scène d’entrée ou de sortie du terrain, sur terre battue n’espérez pas voir de trace de pas ou d’animation de glissade.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (13)

Aucune trace de pas sur terre battue? Les organisateurs de Roland Garros en sont jaloux!

La partie sonore ne relèvera pas le niveau : une seule musique, quasiment pas de réaction du public, le juge est le même sur tous les terrains. Côté commentaire, on a droit à une seule et même phrase en cas de balle de break ou de balle de match. Le son des différentes frappes est exactement le même, il varie simplement en fonction de la force de frappe. Aucun cris de joueur ne viendra perturber le silence lors d’un échange. Difficile de faire plus monotone.

Et je n'ai pas encore parlé des bugs en pagaille ! Je pense qu’il est impossible de tous les lister et si certains peuvent prêter à sourire : voir 100% de premiers services alors que j’ai fait 2 doubles fautes par exemple, d’autres sont beaucoup plus gênants. Parfois, votre joueur refusera de taper la balle lorsque vous recevez mais j’ai surtout été bloqué dans ma progression : un match sans fin avec des jeux qui continuaient à défiler sans s’arrêter jusqu’au plantage du jeu. J’ai subi trois plantages en 12h de jeu.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (14)

Une double faute mais 100% de services réussis, un “?” à la place du i, l’illustration parfaite d'une assurance qualité bâclée…

Un mot sur les versions Xbox et PC

Présent dans le gamepass, j’ai pu m’essayer au jeu sur One X, en plus de trouver le moyen d’être extrêmement vilaine, cette version subit de nombreux ralentissement qui empêche de jouer normalement, impossible de placer le curseur de frappe sans subir un mini freeze qui le fait apparaître brusquement loin de la zone visée. Pour moi cette version est tout simplement injouable en l’état, peut être qu'un patch règlera le problème.

Sans surprise, la version PC tourne aussi bien que sur PS5 et permet de régler les problèmes de tearing grâce aux options graphiques.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (15)

Même lui semble dépité de la version Xbox One!!!

Le multi à la rescousse d’une IA défaillante?

L’IA ayant tendance à rendre le jeu monotone, le multi semble tout indiqué pour enfin profiter du jeu. La possibilité de jouer en crossplay est vraiment bienvenue malheureusement le netcode n’est pas du tout à la fête, malgré 5 essais aucun match ne s’est déroulé correctement, le curseur ne se déplace pas de façon fluide, on subit de nombreuses saccades, ce qui aurait pu sauver le jeu est encore un échec.

Je décide donc de jouer uniquement contre des joueurs PlayStation et cette fois c’est fluide et le jeu ne souffre pas de problème particulier. Si j'espérais plus de variété de jeu en multi, j’ai vite déchanté, les joueurs ayant vite compris les limites du gameplay, on se retrouve encore avec une succession de phases de jeu identiques.

Jeu, set et match

Alors oui le gameplay est accessible, certains joueurs peu habitués au genre pourront peut-être s’amuser dans un premier temps avant d’être lassé par le jeu extrêmement répétitif et cette désagréable sensation de ne pas être libre dans les déplacements. La carrière arrivera peut-être à retenir les plus motivés ou ceux rebutés par la difficulté d’apprentissage des jeux plus accès simulation. Mais si le jeu n’a pas la profondeur d’une simulation, il n’a pas le gameplay immédiat et spectaculaire d’un Virtua Tennis dont le dernier épisode remonte à 2011.

Ce n’est pas non plus la réalisation ni l’ambiance qui pourront vous donner envie de taper la balle.

Ceux qui pourront éventuellement se faire au gameplay et à la technique défaillante pourront compter sur une carrière plutôt bien construite même si le gameplay à tendance à les gâcher assez rapidement. 23 trophés sont à récupérer, la douzaine d’heures passées sur le jeu m’ont permis d’en récupérer 15.

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (16)

C’est donc un match à sens unique complètement perdu par ce Matchpoint…

Verdict :

Les +

  • De bonnes idées dans la construction de la carrière.
  • Facile à prendre en main.
  • Des échanges spectaculaires.

Les -

  • Le gameplay qui ne représente pas les fondamentaux du tennis.
  • Les bugs.
  • La réalisation graphique et sonore.
  • Aucune difficulté.
  • Aucune sensation d’évolution en carrière.

On aurait aimé :

Quelques détails auraient pu transformer ce jeu, on a l’impression que les statistiques ne sont pas exploitées par le jeu, dommage, ça aurait sûrement transformé la carrière.

Dans le même genre :

Top Spin, Virtua Tennis, AO Tennis, World Tour Tennis, Tennis Elbow, Full Ace Simulator

Réalisation :
Des graphismes réellement dépassés, certaines stars sont méconnaissables et de gros problèmes d’animations (ajoutons à celà des freezes sur Xbox OneX qui rendent le jeu presque injouable)
5/10
Musique et sons :
Une musique, un juge pour tout le jeu, des commentaires répétitifs, et un manque de réaction du public font qu’on n’a clairement pas envie de faire la ola!
4/10
Gameplay :
Facile à prendre en main, mais en contrepartie sans la moindre subtilité, ça rends l’ensemble très répétitif et absolument pas représentatif du tennis. Ni arcade, ni simulation, un gameplay qui ne convaincra pas grand monde.
6/10
Durée de vie :
Beaucoup trop simple, même au maximum, je ne me suis jamais senti en danger et n’ai jamais perdu de match. 12h m’ont suffit pour être premier mondial; l’envie de continuer la carrière n’est plus là. C’est vraiment trop court pour un jeu du genre!
5/10
Rapport qualité / prix :
Il y a tellement d’autres façon plus agréable de taper la balle jaune….
5/10
Coup de coeur :
Sans la nécessité d’écrire ce test, il y a bien longtemps que j’aurai jeté ma raquette tel le Benoît Paire qui sommeille en moi! C’est un des rares jeux de tennis que je ne ressortirai jamais.
3/10
Total:4.7/10

Nous remercions Koch Media qui nous a fourni une copie de review du jeu

Merci pour votre lecture ! [Test] Matchpoint - Tennis Championships (17)

Vous appréciez notre travail et désirez nous soutenir ?

[Test] Matchpoint - Tennis Championships (18)

Partager :

Tags : torus gameskalypso mediakoch mediatennismatchpointsportsimulationxboxps5pc

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser...

Manga[Critique] The Brave Wish Revenging T01

20 Juil 2022Hitman412

Tous ces maudits traîtres, je fais le serment de les brûler ! De tous les détruire ! Ressuscité après avoir obtenu… Lire la suite

Switch[Test] Yurukill : The Calumniation Games sur Switch

17 Juil 2022Hitman745

Yurukill : The Calumniation Games est le nouveau jeu du studio indépendant Izanagi Games (Death Come True). Sorti le 8 juillet dernier sur… Lire la suite

Manga[Critique] Horimiya T05

15 Juil 2022Hitman398

Hori et Miyamura sont maintenant officiellement en couple. Et depuis que Miyamura a changé un peu de look pour que les gens ne se moquent plus… Lire la suite

Manga[Critique] Le Bleu du Ciel dans ses Yeux T01

13 Juil 2022Hitman465

Aoi Aioi est une lycéenne de dix-sept ans de qui passe l'essentiel de son temps à jouer de la basse plutôt que de… Lire la suite

Top Articles

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Ms. Lucile Johns

Last Updated: 12/15/2022

Views: 5883

Rating: 4 / 5 (41 voted)

Reviews: 88% of readers found this page helpful

Author information

Name: Ms. Lucile Johns

Birthday: 1999-11-16

Address: Suite 237 56046 Walsh Coves, West Enid, VT 46557

Phone: +59115435987187

Job: Education Supervisor

Hobby: Genealogy, Stone skipping, Skydiving, Nordic skating, Couponing, Coloring, Gardening

Introduction: My name is Ms. Lucile Johns, I am a successful, friendly, friendly, homely, adventurous, handsome, delightful person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.